Rapport d’étude sur la mobilisation et la gestion des fonds scolaires dans un contexte de décentralisation

Le présent Rapport d’étude sur la mobilisation et la gestion des fonds scolaires dans un contexte de décentralisation est une production de NDH-Cameroun. Il a été réalisé avec l’appui technique du Cabinet Futur Afrique Consulting, et financé par l’Union Européenne à travers le Programme d’Appui à la Société Civile (PASC).

Il s’agit d’un document de 147 pages (avec Annexes compris) qui de manière générale, interroge l’effectivité du processus de la décentralisation dans le secteur de l’éducation primaire au Cameroun, sous le prisme de la gestion des fonds scolaires. Le rapport  questionne les textes, leurs applications et applicabilité, ainsi que la dynamique partenariale (avec un accent particulier sur les APE(E)) en matière de mobilisation et gestion des ressources scolaires à l’ère de la  décentralisation  au Cameroun.

S’il est vrai que ce rapport pourrait à première vue paraître long, et qu’il a des limites notamment d’ordre spatial, il n’en demeure pas moins qu’il permet de saisir les réalités de la gouvernance des fonds scolaires en contexte de décentralisation au Cameroun et spécifiquement dans les zones cibles du projet. Il s’agit d’une étude pilote, avec une approche innovante (accent sur les APEE), qui a le mérite de déblayer le terrain sur une question (mobilisation et gestion des fonds scolaires) qui reste complexe, confuse et opaque malgré les nombreuses plaintes émanant des différents acteurs de la communauté éducative. Tout lecteur averti ou non pourra alors aisément se rendre compte de la richesse du rapport vu d’une part la qualité et quantité des informations qu’il renferme et d’autre part au regard du langage très accessible utilisé par ses auteurs.

Structuré autour de quatre parties, le Rapport d’étude sur la mobilisation et la gestion des fonds scolaires dans un contexte de décentralisation est une parution que nous conseillons vivement à tous les responsables de gestion de fonds scolaires à quelques niveaux que ce soit, à tous  les acteurs de la communauté éducative et spécifiquement aux parents/citoyens. Ceci conduira sans doute à une prise de conscience suivie d’actions concrètes, pour une bonne gouvernance des fonds scolaires dans les écoles primaires publiques, et même au-delà, seule gage d’une éducation de qualité et accessible à tous.

Telecharger rapport