NDH CAMEROUN FACE A LA FRANCOPHONIE POUR UNE ASSISTANCE DANS LE PROCESSUS ÉLECTORAL 2018

21616458_490648547963292_3881474686218761393_nDans le cadre de la mission de la délégation de l’Organisation internationale de la Francophonie au Cameroun qui s’est déroulée du 18 au 22 septembre 2017, NDH a été convié à une rencontre dont l’objectif était de consulter la société civile sur la préparation générale des élections 2018 au Cameroun.  Cette rencontre entre NDH et les membres de la francophonie s’est déroulée le jeudi 21 septembre 2017 à 12h30, au Hilton Hôtel de Yaoundé. Accompagné par une délégation de 05 leaders de la société civile parmi lesquels : le représentant de la société civile Cap émergence, CERAD, et goodwill Cameroun, NDH Cameroun a pu échanger avec la mission de la francophonie conduite par M OUEDRAGO Désiré KADRE, ancien Premier ministre du Burkina Faso et ancien Président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

21616273_490648637963283_5640548555975223628_n Cette mission avait pour objectif initial d’évaluer, avec l’ensemble des partenaires camerounais, les conditions générales de préparation des élections, d’examiner les dispositions prises par l’administration électorale en vue de garantir des élections «libres, fiables et transparentes», conformément à la Déclaration de Bamako (2000)»; et d’autre part, «d’identifier les domaines dans lesquels la Francophonie pourrait apporter un appui au renforcement de la démocratie et de l’État de droit au Cameroun».

Ainsi, ont été abordées, les questions sur le Code électoral et ses incongruités ; les politiques publiques sur la démocratie, la participation des personnes marginalisées au processus électoral, les institutions de l’état de droit, les libertés de réunion et de manifestation, les crises dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, la loi de répression du terrorisme, etc.

Au terme de ces échanges, l’ancien Premier Ministre n’a pas manqué de souligner que c’était une innovation pour l’OIF d’intervenir dans la cadre du processus entier, et non juste de l’observation du jour des élections comme elle en avait précédemment coutume. Puis, il a félicité NDH Cameroun en particulier et sa suite en général pour les différentes initiatives menées en faveur du renforcement de la démocratie, de la paix et de l’état de droit au Cameroun.

La Responsable Administrative chargée de la communication