Le Projet SOTU sur la ligne de départ au Cameroun ….

PHOTO FAMILLE ATELIER DE PLANIFICATION SOTU

Le projet de renforcement de la participation des citoyens camerounais a l’élaboration, le suivi et mise en œuvre des politiques de l’union africaine entendu projet – SOTU,a réuni journalistes, experts, artistes, et staff d’Organisations de la société civile dans le cadre de son atelier de planification stratégique. S’était le 22 décembre 2015, dans la salle de Conférence de NDH Cameroun sis au quartier Nkol Eton. Ledit atelier visait à partager la stratégie de mise en œuvre ainsi que le mécanisme de gestion du projet et d’en susciter les ajustements rendus éventuellement indispensable.

Modéré par le Dr Hilaire KAMGA, l’atelier à débuté autour de 10h00 avec le mot de bienvenu de la directrice de NDH-Cameroun, Cyrille BECHON. Au total 21 personnes directement impliquées dans la mise en œuvre du projet ont répondu présents. L’atelier qui visait à partager la stratégie de mise en œuvre ainsi que son mécanisme de gestion,en vue d’éventuelles améliorations a été marqué par plusieurs articulations.

  • La présentation  des principaux documents de planification/suivi/évaluation du projet

Selon l’ordre du jour, les documents ci après ont été déroulés :

  • Le document de présentation générale du projet qui a permis de faire un exposé bref du projet dans son ensemble : contexte et justification du projet, activités, parties prenantes, etc.
  • Le Plan de mise en œuvre du projet (PDMO) : ressort la planification du projet dans le temps, les indicateurs de réalisations des activités, et les personnes impliquées dans l’exécution des activités.
  • Le Document de stratégie globale de communication : état a été fait des outils de communication, contenu de la communication, etc.
  • Ledernier document présenté était le Plan de suivi/évaluation/reportage/capitalisation : il revenait sur le rôle des différentes parties prenantes du projet, tableau des résultats, etc.

Ces différentes présentations étaient suivies par des échanges enrichissants dont la quintessence est développée ci dessous.

  • Points majeurs relevés lors des échanges

Les principaux points évoqués lors des échanges sont les suivants :

  • La raison du choix de la Charte Africaine de la Jeunesse, vu les nombreuses politiques, institutions mises sur pied par le gouvernement en faveur des jeunes ;
  • L’efficacité et efficience de la plateforme : il était question de discuter sur comment faire pour que ladite plateforme soit performante sur le terrain ;
  • Document de Stratégie de communication : stratégies pour favoriser la mobilisation des citoyens ;
  • Nécessité d’implication des différents acteurs institutionnels.

Ces échanges ont modelé les thèmes abordés lors des  travaux en groupes.

  • Les travaux en groupes

04 thématiques ont structurés les travaux en groupes:

  • La stratégie d’une plateforme efficace et pérenne,
  • Le plan de communication,
  • Le prix à attribuer aux médias,
  • Le secrétariatchargé de donner les principales recommandations de l’atelier.

Ces travaux ont été suivis de restitution en plénière. Les  restitutions en plénière ont conduit aux principales recommandations ci après:

  • Chaque groupe de travail devrait finaliser son rapport et le remettre au plus tard le 05 Janvier 2016 ;
  • La délocalisation de la soirée humoristique dans une autre ville, à l’occurrence Douala ;
  • La nécessité de repenser le prix des journalistes pour le rendre plus global et inclusif.
  • La signature de pétition par les participants et le mot de fin

Plusieurs membres présents à cet atelier ont adhéré séance tenante  au projet SOTU en signant la pétition en ligne, ce qui marquait ainsi la fin des activités après une longue journée de travail riche en échanges.

Au terme de l’atelier  de planification stratégique du projet SOTU, la Directrice de NDH-Cameroun, Cyrille Rolande BECHON, a témoigné sa satisfaction pour l’ambiance entretenue entre les participants et les résultats obtenus. Les participants quant à eux, en sont sortis satisfaits bien  outillés et surtout déterminés à mener à bien ce projet SOTU au Cameroun.

Yaoundé le  23 décembre 2015.

Vous pouvez vous engager dans ce mouvement panafricain en signant la pétition : http://myafricanunion.org/i-pledge

Pour plus d’informations sur le Programme SOTU Cameroun vous pouvez nous suivre sur notre page NDH Cameroun et sur notre site                 www.ndhcam.org