DECLARATION N°049/NDH/DE/2015

Boko Haram ne sera pas vaincu avec des jugements subjectifs et des réflexions stériles sur l’action ou inaction des ONG de défense des droits humains. Boko Haram ne sera non plus vaincu avec les simples motions de soutien au Chef de l’Etat ou aux forces armées.

Le quotidien national « Cameroon Tribune » titre à sa UNE de ce matin, mardi 11 août 2015 « Suicide Bombings : Disturbing silence of Human Rights NGOs.    Amnesty International, REDHAC, NDH-Cameroon have been vocal since the beginning of the year 2015 in comdemning human rights violations by Cameroonian defense and security forces in the fight against Boko Haram. Their silence since the Fotokol and Maroua bombings raises many questions.p.3”

Telechager la declaration ici