COLLECTIF POUR LA LIBERATION DE JEAN MARC BIKOKO ET Cie

                                         Libérez immédiatement Jean Marc Bikoko et Cie

Le Comité pour la Libération de JMB et Cie, au regard des derniers développements sur le dossier tient à  faire la Déclaration suivante. Considérant que Le 15 septembre 2015, une conférence organisée par la Dynamique Citoyenne a été  interrompue en toute illégalité

Rappelant que lors de cette interruption des violations graves des droits de l’homme sont commis par le Sous préfet de l’arrondissement de Yaoundé 2 et les responsables régionaux de la police, qui n’ont pas hésité à arrêter arbitrairement Jean Marc Bikoko et plusieurs autres militants des droits de l’homme et journalistes ;

Rappelant qu’à cette suite  des défenseurs et organisations des droits de l’Homme se sont retrouvés  au siège de Nouveaux Droits de l’Homme pour constituer un Comité National pour la Libération de JMB,

lire le Document Ici