Rapports de projet/ programme

PROGRAMME DE FORMATION SUR LA PROCEDURE PENALE

A la suite des batailles des Ongs, des avocats, et surtout grâce à la campagne à succès menée par NDH-Cameroun sur la prévention de la torture, le Parlement camerounais a adopté lors de sa session de juin 2005, un Code uniforme appelé Code de Procédure Pénale

PROJET FORMATION DES PARAJURISTES CAMEROUNAIS

Au Cameroun, comme dans les autres pays d’Afrique au sud du Sahara, on a relevé depuis une décennie, une avancée en matière de défense de ses droits et les gouvernements ont d’ailleurs affiché leurs bonnes volontés en créant ici et là des comités chargés d’élaborer et de faciliter l’application de concepts et stratégies réalistes et pertinents susceptibles de prévenir, de gérer et ou de dénoncer les violations des droits et libertés des citoyens et pouvoir régler les conflits nés de ces violations.

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DE LA SOCIETE CIVILE CAMEROUNAISE

Le projet Renforcement des Capacités de la Société Civile Camerounaise vise effectivement à renforcer les capacités de la Société Civile d’une part, et d’autre part, à promouvoir une culture démocratique plus avérée des citoyens camerounais dans la perspective des futures élections et partant de l’alternance au pouvoir attendue au Cameroun en 2011.

PROJET SEDUCEL (1) : SENSIBILISATION ET EDUCATION ELECTORALE 2007

La démocratie se manifeste par la tenue d’élections libres, justes, transparentes et à fortes participation populaire. Or cette problématique électorale a depuis quelques années plombé de manière significative l’expression du droit électoral des citoyens camerounais.