A la une

DECLARATIONN°008/NDH/DE/2017 Appel à la cessation d’actes de tortures et de mauvais traitement perpétrés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et à l’ouverture d’une enquête indépendante et impartiale sur les graves allégations de violations d’Amnesty International

Depuis 2014, Nouveaux Droits de l’Homme Cameroun (NDH-Cameroun) et son partenaire de longue date, Amnesty International mènent respectivement une campagne nationale et internationale à l’effet d’amener le Cameroun à respecter les droits humains dans la lutte contre le terrorisme. Malheureusement, les nombreuses actions entreprises pour interpeller le gouvernement camerounais sur les manquements fréquents des forces de sécurité et de défense, au regard de ses obligations contractées au titre de la législation nationale et internationale, n’ont eu qu’un impact assez limité. A titre de rappel, ces manquements qui se traduisaient par des violations des droits humains et des atteintes au droit international, notamment par des arrestations arbitraires, des détentions au secret, des disparitions forcées, des actes de torture et autres traitements inhumains ou dégradant,  et des décès en détention.

Télécharger la déclaration ici

LE TRAITE D’INTERDICTION DES ARMES NUCLEAIRES ADOPTE A L’ONU LE 07 JUILLET 2017 COMMUNIQUE N°008/NDH/ipb/2017

Nouveaux Droit de l’Homme-Cameroun (NDH) en partenariat avec l’International Peace Bureau (IPB) a le plaisir d’informer le public national qu’un traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été adopté par l’ONU le 07 juillet 2017.

Pendant plusieurs années, NDH-Cameroun s’est engagé dans la lutte contre la prolifération des armes nucléaires aux côtés  de l’IPB et a ainsi  participé activement à la campagne pour la signature du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires qui a enfin vu le jour. Nous sommes donc heureux de savoir que nos efforts collectifs avec la communauté mondiale des défenseurs des droits de l’Homme  ont été fructueux.

26e journée de l’enfant Africain : L’agenda 2030, au service du bien-être du développement durable et de l’épanouissement de l’enfant au Cameroun.

logovA l’heure où le Cameroun se joint à la communauté africaine pour célébrer la 27eJournée de l’Enfant Africain (JEA), NDH Cameroun, All Women Together et la Plate-forme des OSCs « Mon Union Africaine » saisissent l’occasion pour exprimer leurs préoccupations concernant la situation des droits de l’enfant dans notre pays. Placé sous le thème : « L’Agenda 2030 pour un Développement Durable en faveur des enfants en Afrique: accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances», l’évènement suscite un questionnement profond sur l’importance accordée à cette couche sociale dans la réalisation des objectifs de développement.

Télécharger déclaration ici

ELECAM : LA PLATE FORME DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA DEMOCRATIE ET NDH -CAMEROUN DENONCENT L’INSECURITE ÉLECTORALE AU CAMEROUN

IMG_0943Lundi le 05 juin 2017, Nouveaux Droits de l’Homme  Cameroun a accueilli dans sa salle de conférence, un point de presse initié par la Plate-forme de la Société Civile pour la Démocratie, sur le thème : « Elecam et l’insécurité électorale au Cameroun ».  Cette séance d’information avait pour objectifs de diffuser l’information sur les dysfonctionnements managériaux et des violations des droits du personnel au sein de l’institution électoral Elecam d’une part, et de poursuivre le plaidoyer pour une réforme institutionnelle et fonctionnelles de l’organe de gestion des Elections du Cameroun (ELECAM).

Télécharger la Déclaration ici

NDH-CAMEROUN FACE A LA VIOLATION DE SON DROIT DE MANIFESTATION ET DE RÉUNION PUBLIQUE

IMG_0910Le Mercredi 24 Mai 2017, s’est tenu dans les locaux de NDH-Cameroun une  réunion de débriefing réalisée suite à la notification de la décision du Sous-préfet de Yaoundé I reçu par la Directrice Exécutive à 11h précise,  portant interdiction d’une réunion publique, qui devait se tenir ce jour dans la salle de conférence de l’Hôtel La falaise de Yaoundé.

COMMUNIQUE N°004/NDH/2017 CONFERENCE DEBAT « Le respect des droits de l’homme dans la lutte contre le terrorisme au Cameroun »

L’ONG NDH-Cameroun, a le plaisir d’informer la communauté internationale, les autorités publiques, les acteurs du secteur privé et le grand public qu’elle organise en partenariat avec Amnesty International le mercredi, 24 Mai 2017 de 14h00 à 17h00 à l’Hôtel la Falaise de Yaoundé, une conférence débat sur le thème « le respect des  droits de l’homme dans la lutte contre le terrorisme au Cameroun. ».

Affaire IBRAHIM BELLO : Le Consortium des ONGs des Droits de l’Homme rend public son rapport de documentation

Allocution d'ouverture de la Directrice ExécutiveLe mercredi 12 avril 2017, NDH-CAMEROUN a accueilli dans ses locaux sis au quartier Nkol-Eton à Yaoundé, une conférence de presse réunissant plusieurs participants composés, des organisations de la société civile et des médias.

Cette conférence de presse avait pour objectif de présenter le Rapport final de la Commission d’Enquête pro Bono du Consortium des ONGs des Droits de l’Homme, sur l’affaire IBRAHIM BELLO ainsi que les recommandations adressées aux différentes institutions compétentes.

Télécharger le rapport ici

NDH, désormais plus outillée en matière de Surveillance, Documentation et Rapportage des violations des droits humains.

Initié par Amnesty international Pays-Bas, le « Human Rights Capacity Building Program» HURICAP, se déploie depuis plusieurs années sur le continent africain dans le but de renforcer les capacités des défenseurs de droits humains afin de rendre leurs interventions plus efficaces au sein de leur communauté. C’est dans cette optique que Nouveaux Droits de l’homme Cameroun et ses partenaires ont été identifiées pour bénéficier d’une formation sur la Surveillance, la Documentation et le Rapportage des violations des droits humains.

Lutte contre le terrorisme au Cameroun : NDH-Cameroun et ses partenaires défenseurs des droits humains dénoncent les violations massives des droits de l’homme et appellent à plus de respect des droits fondamentaux

NDH-Cameroun et ses partenaires ont organisé le 17 février 2016 à la salle de Conférence de NDH-Cameroun, un point de presse sur le thème : « le respect des droits de l’homme dans la lutte contre le terrorisme au Cameroun », en présence d’une quarantaine de participants principalement issus des médias et de la société civile.

Lutte contre le terrorisme au Cameroun : NDH-Cameroun et ses partenaires dénoncent les violations des droits de l’homme et appellent à plus de respect des droits fondamentaux

NDH-Cameroun et ses partenaires ont organisé le 17 février 2016 à la salle de Conférence de NDH-Cameroun, un point de presse sur le thème : « le respect des droits de l’homme dans la lutte contre le terrorisme au Cameroun », en présence d’une quarantaine de participants principalement issus des médias et de la société civile.

Déclaration téléchargeable