A la une

COMMUNIQUE N°12/ NDH /2017 ENLÈVEMENT AVORTE DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE DE NDH-CAMEROUN

PORTE A L’ATTENTION DE LA COMMUNAUTÉ NATIONALE ET INTERNATIONALE

Qu‘en date du 22 Août dernier, la Directrice Exécutive de la branche camerounaise de l’ONG internationale Nouveaux Droits de l’Homme (NDH Cameroun), Mme Cyrille Rolande BECHON, s’est rendue, après plusieurs tentatives sans succès, à l’Agence de Yaoundé de United Parcel Service (UPS), une entreprise postale dont le siège est à Atlanta aux Etats-Unis, à l’effet de procéder au retrait d’un courrier expédié par Amnesty International depuis Dakar;

NOUVEAUX DROITS DE L’HOMME CAMEROUN RENFORCE LES CAPACITES DE SON PERSONNEL EN MATIERE DE PROMOTION DES DROITS HUMAINS ET DE PRÉVENTION DE LA TORTURE.

Du 27 août au 1er septembre 2017, s’est tenue à Mbalmayo (Cameroun) la première édition de la Session Nationale de formation aux droits humains sur le thème : « Promotion des droits humains et prévention de la torture au Cameroun ». Organisé par Equitas-Centre international d’éducation aux droits humains, l’Association Mondiale pour l’Ecole Instrument de paix-Cameroun (EIP-Cameroun) et le Réseau Equitas Cameroun des éducateurs aux droits humains (RECEDH), cette formation avait pour but de renforcer les capacités des acteurs travaillant sur la prévention de la torture au Cameroun à mettre en œuvre des activités d’éducation aux droits humains afin de contribuer à la promotion des droits humains et à la prévention de la torture. 

A BRIEF RESUME OF A POLITICAL DEBATE CONDUCTED AT FRIEDRICH EBERT CENTRE IN YAOUNDE-CAMEROON DATED FRIDAY 8 SEPTEMBER 2017.

AS earlier underlined, Friday 8 september2017 at Friedrich Ebert Centre in Bastos-Yaounde, witnessed a high level political debate under the theme CAMEROON AND INTERNATIONAL NON-GOVERNMENTAL- ORGANISATIONS: AMNESTY INTERNATIONAL AND INTERNATIONAL CRISIS GROUP. The debate which took place in the presence of the coordinator of the said centre drew the attention of students from a number of high institutions of learning, representatives of political parties as well as national non-governmental-organisations. NDH-Cameroun answered present and was highly represented by two members; Madam Murielle Mbakop and the trainee, my humble self Njukang Rostan.

NOUVEAUX DROITS DE L’HOMME CAMEROUN RENFORCE LES CAPACITÉS DE SON PERSONNEL EN MATIÈRE DE PROMOTION DES DROITS HUMAINS ET DE PRÉVENTION DE LA TORTURE.

Du 27 août au 1er septembre 2017, s’est tenue à Mbalmayo (Cameroun) la première édition de la Session Nationale de formation aux droits humains sur le thème : « Promotion des droits humains et prévention de la torture au Cameroun ». Organisé par Equitas-Centre international d’éducation aux droits humains, l’Association Mondiale pour l’Ecole Instrument de paix-Cameroun (EIP-Cameroun) et le Réseau Equitas Cameroun des éducateurs aux droits humains (RECEDH), cette formation avait pour but de renforcer les capacités des acteurs travaillant sur la prévention de la torture au Cameroun à mettre en œuvre des activités d’éducation aux droits humains afin de contribuer à la promotion des droits humains et à la prévention de la torture.

Télécharger le Compte Rendu ici

NOTE DE SERVICE : Congé d’été

Le public est informé que les bureaux de NDH-Cameroun seront fermés du 23 Août 2017 au 04 Septembre 2017.

La reprise est prévue le 04  septembre 2017. Pour toute urgence envoyez-nous un email à l’adresse ndhcam@yahoo.fr.

RAPPORT DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE L’ENFANT AFRICAIN

NDH Cameroun, All Women Together et la Plate-forme des OSCs « Mon Union Africaine » se sont engagés à interpeller le gouvernement et l’opinion publique sur l’urgence du respect des droits des enfants, à travers une campagne de sensibilisation via les réseaux sociaux.

Initiée sous le thème « Protégeons  les droits de tous les enfants et garantissons leur devenir », l’activité s’articulait en deux points : d’une part, la publication  d’une déclaration sur le respect de la Charte Africaine des Droits du Bien-être et de l’Enfant (CADBEE) et la promotion des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), et d’autre part la publication des messages de sensibilisation à travers les différents réseaux sociaux.

Télécharger le Rapport d’activité

Télécharger la Déclaration

DECLARATIONN°008/NDH/DE/2017 Appel à la cessation d’actes de tortures et de mauvais traitement perpétrés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et à l’ouverture d’une enquête indépendante et impartiale sur les graves allégations de violations d’Amnesty International

Depuis 2014, Nouveaux Droits de l’Homme Cameroun (NDH-Cameroun) et son partenaire de longue date, Amnesty International mènent respectivement une campagne nationale et internationale à l’effet d’amener le Cameroun à respecter les droits humains dans la lutte contre le terrorisme. Malheureusement, les nombreuses actions entreprises pour interpeller le gouvernement camerounais sur les manquements fréquents des forces de sécurité et de défense, au regard de ses obligations contractées au titre de la législation nationale et internationale, n’ont eu qu’un impact assez limité. A titre de rappel, ces manquements qui se traduisaient par des violations des droits humains et des atteintes au droit international, notamment par des arrestations arbitraires, des détentions au secret, des disparitions forcées, des actes de torture et autres traitements inhumains ou dégradant,  et des décès en détention.

Télécharger la déclaration ici

LE TRAITE D’INTERDICTION DES ARMES NUCLEAIRES ADOPTE A L’ONU LE 07 JUILLET 2017 COMMUNIQUE N°008/NDH/ipb/2017

Nouveaux Droit de l’Homme-Cameroun (NDH) en partenariat avec l’International Peace Bureau (IPB) a le plaisir d’informer le public national qu’un traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été adopté par l’ONU le 07 juillet 2017.

Pendant plusieurs années, NDH-Cameroun s’est engagé dans la lutte contre la prolifération des armes nucléaires aux côtés  de l’IPB et a ainsi  participé activement à la campagne pour la signature du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires qui a enfin vu le jour. Nous sommes donc heureux de savoir que nos efforts collectifs avec la communauté mondiale des défenseurs des droits de l’Homme  ont été fructueux.

26e journée de l’enfant Africain : L’agenda 2030, au service du bien-être du développement durable et de l’épanouissement de l’enfant au Cameroun.

logovA l’heure où le Cameroun se joint à la communauté africaine pour célébrer la 27eJournée de l’Enfant Africain (JEA), NDH Cameroun, All Women Together et la Plate-forme des OSCs « Mon Union Africaine » saisissent l’occasion pour exprimer leurs préoccupations concernant la situation des droits de l’enfant dans notre pays. Placé sous le thème : « L’Agenda 2030 pour un Développement Durable en faveur des enfants en Afrique: accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances», l’évènement suscite un questionnement profond sur l’importance accordée à cette couche sociale dans la réalisation des objectifs de développement.

Télécharger déclaration ici

ELECAM : LA PLATE FORME DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA DEMOCRATIE ET NDH -CAMEROUN DENONCENT L’INSECURITE ÉLECTORALE AU CAMEROUN

IMG_0943Lundi le 05 juin 2017, Nouveaux Droits de l’Homme  Cameroun a accueilli dans sa salle de conférence, un point de presse initié par la Plate-forme de la Société Civile pour la Démocratie, sur le thème : « Elecam et l’insécurité électorale au Cameroun ».  Cette séance d’information avait pour objectifs de diffuser l’information sur les dysfonctionnements managériaux et des violations des droits du personnel au sein de l’institution électoral Elecam d’une part, et de poursuivre le plaidoyer pour une réforme institutionnelle et fonctionnelles de l’organe de gestion des Elections du Cameroun (ELECAM).

Télécharger la Déclaration ici