INFOS FLASH: 

Photo de famille : Forum sur la jeunesse

More »

Adhérente à la campagne GCOMS

More »

Conférence sur la lutte contre le terrorisme

More »

Journée de l\'Enfant Africain 2017 : Les enfants s\'expriment!!!

More »

Journée de l\'Enfant Africain 2017 : Les enfants s\'expriment!!!

More »

Conférence sur l\'Affaire Ibrahim BELLO

More »

La délégation de Amnesty et le Staff du service de protection de NDH

More »

 

RAPPORT DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE L’ENFANT AFRICAIN

NDH Cameroun, All Women Together et la Plate-forme des OSCs « Mon Union Africaine » se sont engagés à interpeller le gouvernement et l’opinion publique sur l’urgence du respect des droits des enfants, à travers une campagne de sensibilisation via les réseaux sociaux.

Initiée sous le thème « Protégeons  les droits de tous les enfants et garantissons leur devenir », l’activité s’articulait en deux points : d’une part, la publication  d’une déclaration sur le respect de la Charte Africaine des Droits du Bien-être et de l’Enfant (CADBEE) et la promotion des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), et d’autre part la publication des messages de sensibilisation à travers les différents réseaux sociaux.

Télécharger le Rapport d’activité

Télécharger la Déclaration

DECLARATIONN°008/NDH/DE/2017 Appel à la cessation d’actes de tortures et de mauvais traitement perpétrés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et à l’ouverture d’une enquête indépendante et impartiale sur les graves allégations de violations d’Amnesty International

Depuis 2014, Nouveaux Droits de l’Homme Cameroun (NDH-Cameroun) et son partenaire de longue date, Amnesty International mènent respectivement une campagne nationale et internationale à l’effet d’amener le Cameroun à respecter les droits humains dans la lutte contre le terrorisme. Malheureusement, les nombreuses actions entreprises pour interpeller le gouvernement camerounais sur les manquements fréquents des forces de sécurité et de défense, au regard de ses obligations contractées au titre de la législation nationale et internationale, n’ont eu qu’un impact assez limité. A titre de rappel, ces manquements qui se traduisaient par des violations des droits humains et des atteintes au droit international, notamment par des arrestations arbitraires, des détentions au secret, des disparitions forcées, des actes de torture et autres traitements inhumains ou dégradant,  et des décès en détention.

Télécharger la déclaration ici

LE TRAITE D’INTERDICTION DES ARMES NUCLEAIRES ADOPTE A L’ONU LE 07 JUILLET 2017 COMMUNIQUE N°008/NDH/ipb/2017

Nouveaux Droit de l’Homme-Cameroun (NDH) en partenariat avec l’International Peace Bureau (IPB) a le plaisir d’informer le public national qu’un traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été adopté par l’ONU le 07 juillet 2017.

Pendant plusieurs années, NDH-Cameroun s’est engagé dans la lutte contre la prolifération des armes nucléaires aux côtés  de l’IPB et a ainsi  participé activement à la campagne pour la signature du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires qui a enfin vu le jour. Nous sommes donc heureux de savoir que nos efforts collectifs avec la communauté mondiale des défenseurs des droits de l’Homme  ont été fructueux.